Des actions de prévention vites rentabilisées

Le coût des TMS en France s'élève à 2 milliards d'euros

TMS ou Troubles Musculo-Squelettiques ?

Ce sont des affections des tissus mous survenant à la périphérie de toutes les articulations.

Ces pathologies touchent les salariés de tous les secteurs d’activité et résultent d’une exposition à plusieurs facteurs :

  • contraintes physiques
  • contraintes organisationnelles
  • contraintes environnementales

Les troubles musculo-squelettiques ou TMS sont des blessures et des troubles qui affectent les mouvements du corps humain ou le système musculo-squelettique  : muscles, tendons, ligaments, nerfs, disques, vaisseaux sanguins...

Les TMS les plus courants sont : hernie discale, syndrome du canal carpien, épicondylite au coude, hygroma du genou etc...

En 2016, la répartition des syndromes de troubles musculo-squelettique était la suivante :

  • Main, poignet, doigt : 38%
  • Epaule : 30%
  • Coude : 22%
  • Dos : 7%
  • Genou : 2%


Comment réduire le risque d'apparation des TMS ?

Le coût annuel des TMS représente en France 2 milliards d'euros, en comptant les frais de soins et d'indemnisations des salariés. C'est également la 1ère cause de maladies professionnelle puisqu'ils représentent 87% des arrêts de travail (10 millions de jours d’arrêt par an).

Souvent méconnus, les TMS représentent une véritable souffrance pour les salariés qui en sont victimes. Comment faire face à ce véritable  enjeu humain, social et économique pour les entreprises ?

  • Diminuer l’impact des contraintes physiques.
  • Préparer son corps par des échauffements, le renforcer et l’étirer pour mieux  faire face à ces exigences physiques.
  • Mettre en place une démarche globale de prévention des risques physiques mais aussi pschycosociaux et de santé car les facteurs d'apparation des TMS sont multiples
  • Faire évoluer certains postes et/ou activité de travail pour les adapter au mieux aux capacités physiques des personnes.

Si le bénéfice d'une démarche globale de prévention est avant tout humain, il est également économique. En effet, plusieurs études démontrent qu'1€ investi dans la prévention rapporte entre 2,5€ à 5€ à l'entreprise. Source Agence européenne pour la santé et la sécurité au travail EU-OSHA